Qu’est-ce qui se cache derrière l’idée d’adopter un chien ?

Qu’est ce qui se cache derrièreDès que l’idée d’adopter un chien vous vient en tête, des milliers de pensées et de questionnes vous assaillent ; les doutes et les incertitudes côtoient votre intention de trouver un nouvel ami pour vos enfants et vous-même dans le but de partager vos bonheurs et vos malheurs, vos joies et vos peines et d’ajouter un membre à votre famille pour le caresser, le soigner et passer du temps avec lui. Les doutes et les hésitations à l’adoption d’un chien concernent le choix de l’espèce, le processus de l’adoption, les particularités de traitement de l’animal selon ses origines et son âge, de même que les questions concernant les dépenses prévues et imprévues pour les traitements médicaux, les soins esthétiques, les frais d’alimentation et ceux entrainés par l’achat d’accessoires pour le dressage et pour le bien-être, sans compter les frais d’assurance et entrainements comportementaux.

Cependant, bien que l’idée d’une possible arrivée d’un nouveau membre dans votre famille et dans votre maison vous paraisse très généreuse, il est souhaitable que vous y réfléchissiez, que vous en discutiez avec vos proches et que vous compreniez que l’adoption d’un chien se rapproche à la naissance d’un bébé. Cette adoption vous donnera beaucoup de responsabilités et d’engagements différents. Prenez conscience de vos ressentis et demandez-vous si vous êtes prêt à accepter un changement de vie d’une telle importance.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur les points forts et les points faibles de l’adoption d’un chien, sur le déroulement du processus d’adoption, ainsi que sur le coût, les problèmes et les bénéfices de l’adoption, et ce, dans le but de vous aider dans votre prise de décision.

Quelles sont les particularités du processus de l’adoption d’un chien ?

Quelles sont les particularités du processus de l’adoption d’un chien ?
Choses à savoir avant d'adopter un chie
L’adoption et le dressage d’un chiot ou d’un chien mature représentent des procédures exceptionnelles et inhabituelles, avec différentes difficultés et contraintes insoupçonnées pour celui qui n’est pas encore familiarisé avec le processus de l’adoption. Le point le plus important concerne votre aptitude et votre bonne volonté d’offrir à un animal perdu, vagabond ou tout simplement à un chiot nouveau-né la chance d’améliorer sa vie, de trouver ou retrouver un nouveau foyer.

Quelles sont les particularitésPour vous aider à appréhender la situation, vous devez vous demander si vous êtes prêt à supporter les nuits blanches à cause des pleurs de votre chiot dès les premiers instants chez vous, à accepter les excréments partout dans votre appartement, vous faisant complètement oublier la propreté de votre habitation, à jeter vos nouvelles chaussures, à réparer vos meubles et vos coussins, ainsi que les accessoires minuscules présents dans votre intérieur. En effet, le chiot a besoin de grignoter et il le fait avec tout ce qu’il trouve sur son chemin. Accepter tout cela est d’une très grande importance car, d’après les données statistiques, les propriétaires inconscients et insensibles abandonnent leur compagnon pendant la période de croissance, lorsque ce dernier se comporte souvent de manière très dynamique, entièrement imprévue, désinvolte et insouciante, cassant tout et s’en prenant constamment aux autres animaux de la famille. Prenez également en compte que, excepté le fait d’abîmer les vêtements et les objets de la maison, les chiots énergiques sont parfois agressifs, impulsifs, maladroits et méchants, manquant de respect envers les membres de la famille et envers vous, sans comprendre consciemment leur comportement. Vous devez accepter patiemment cette période d’apprentissage de leur personnalité bien à eux.

Comment déterminer l’espèce de chien qui vous conviendra le mieux ?

Dispositif et principe de fonctionnement du répulsif
Un Guide Complet Pour Trouver le Chien Qui te Correspond le Mieux
Il est facile aujourd’hui de trouver et d’acheter de nombreuses races de chiens. Pour vous décider, vous devez déterminer celle qui vous conviendra le mieux, en étudiant minutieusement les caractéristiques particulières de chaque spécimen de chien, de même que l’histoire et le développement de chacun dans le centre d’élevage. Cherchez également à connaître le pedigree de l’animal choisi.

Comment déterminer l’espèceEn déterminant le type de chien idéal pour vous, faites attention à quelques critères essentiels ; à savoir, la taille de votre habitation, votre mode de vie et vos activités quotidiennes, votre caractère et celui des membres de votre famille, vos conditions de santé. Si vous êtes sportif et que vous préférez passer du temps en plein air, à courir et à jouer à cache-cache avec vos animaux, les chiens dynamiques comme le Berger australien, le Berger allemand, le Beagle, le Doberman, le Dalmatien, l’Husky, le Boxer et le Jack Russel seront parfaits pour vous.
Cependant, si vous avez un rythme de vie plutôt sédentaire, si vous êtes plutôt attiré par les races de chiens tranquilles, aimant dormir et être câlinées toute la journée, choisissez plus particulièrement le Shih Tzu, le Spaniel, le Cocker anglais, le Beauceron, le Bulldog anglais, le Terrier français, le Terreneuve, le Carlin et le Pékinois. Du point de vue de votre santé, faites des tests d’allergies ou d’asthme avec les poils de différentes races, les odeurs répandues par les chiens, de même qu’avec de la salive de chaque animal. En cas de réactions allergiques chroniques diagnostiquées par le médecin, choisissez les espèces sans risques comme le Schnauzer, le Caniche, le Samoyède, le Basenji et le Bichon frisé qui sont les plus hypoallergéniques.

N’ignorez pas les facteurs « taille » et « surface » de votre habitation où sera accueilli votre futur compagnon. En effet, les chiens massifs et de grande taille, comme le Sloughi, l’Eurasier, le Brachet polonais, le Akita Inu, le Cane Corso, le Chien de montagne des Pyrénées, le Dogue de Majorque, le Cirneco de l’Etna, etc. demandent beaucoup d’espace pour leur bien-être quotidien et pour se libérer de leur trop plein d’énergie. Si vous possédez un petit appartement bien décoré et confortable, il est préférable de choisir parmi le Spitz nain, le Toy Terrier, le Petit Levier Italien, le Yorkshire Terrier, le Petit Brabançon, le Cavalier King Charles, le Spaniel et le Shih Tzu.
De plus, soyez vigilant lors de votre sélection. Considérez obligatoirement les spécificités généalogiques de chaque race car la majorité des espèces possèdent leurs pathologies canines qui se développent avec le temps et les conditions de vie. Elles peuvent toucher la vision, le système cardio-vasculaire, le système locomoteur. Etudiez donc bien cette question afin d’évaluer vos chances d’accueillir telle ou telle race canine. De surcroît, essayez de déterminez l’âge souhaité de l’animal, soit un nouveau-né, soit un chien déjà formé physiquement et moralement. Clarifiez également votre envie d’avoir un animal mâle ou femelle, en vous basant sur l’idée d’accompagner la naissance de chiots ou de vous consacrer à un seul animal.

Quelles dépenses faut-il prévoir avant l’adoption d’un chien ?

Quelles dépensesfaut il prévoirSoyez bien conscient que l’adoption d’un chien, comme toute autre affaire sérieuse, nécessite de l’énergie, du temps et des dépenses supplémentaires. La dépense la plus importante qui va grever votre budget est l’achat du chien. Par exemple, si vous choisissez une espèce rare dans votre pays, chez un éleveur professionnel avec un pedigree sophistiqué en vue de participer ultérieurement à des expositions, soyez prêt à investir quelques milliers d’euros au minimum. De plus, n’oubliez pas les frais de garde, immanquables lorsque vous partez en vacances, les dépenses pour les soins médicaux, les consultations régulières chez le vétérinaire, les vaccinations et les interventions chirurgicales si nécessaire. Prévoyez également les dépenses liées aux entraînements éducatifs et au dressage qui améliorent le comportement de votre animal. Ajoutez à cela les dépenses entraînées par l’achat de son couchage, ses jouets de passe-temps, de toilettage, de sécurité et beaucoup d’autres.

Gardez bien en tête qu’en choisissant une race canine sophistiquée, vous devrez prévoir des visites régulières dans les salons de toilettage, de la nourriture spécifique et des gourmandises, des accessoires de grande qualité, indispensables pour assurer le bien-être d’un tel chien.

Comment trouver le meilleur élevage pour adopter un chien ?

La recherche d’un éleveur de chiens d’une espèce particulière ou différente est conditionnée par votre décision d’adopter soit un chien adulte, déjà mature physiquement et moralement, soit d’accueillir un bébé chien et de l’élever dès le début dans votre foyer.

Comment trouver le meilleur élevagePuisque vous rêvez depuis votre enfance d’offrir votre tendresse à un chiot spécifique, (courir en plein air avec un Beagle ou dormir avec un petit Brabançon), contactez le meilleur centre d’élevage professionnel. Rendez-lui visite afin de choisir le chiot personnellement et vérifier les documents et le pedigree pour s’assurer de sa santé et de ses origines.

Cependant, malgré votre opportunité d’adopter un chien directement chez les éleveurs expérimentés, regardez également du côté des refuges publiques et gouvernementaux, des organisations s’occupant de chiens vagabonds car l’amour et la fidélité de votre futur compagnon ne dépend jamais de ses origines ! Cette décision vous offre la chance d’adopter un chien gratuitement et d’améliorer sa vie. Il sera généralement mature, abandonné ou maltraité par ses propriétaires précédents. Pour cette raison, adressez-vous aux animaleries, aux chenils ou à la Société Protectrice des Animaux (SPA) qui disposent de nombreux refuges partout en France.

Quelle procédure faut-il respecter pour adopter un chien à la SPA ?

Le processus d’adoption d’un chien à la Société Protectrice des Animaux (SPA) ne représente pas de complexités particulières. Vous devez fournir des pièces justificatives, à savoir un justificatif de revenus pour montrer votre capacité d’assurer des conditions confortables pour le chien, votre pièce d’identité pour justifier de votre identité et un justificatif de domiciliation des trois derniers mois. En outre, soyez conscient de devoir payer un montant obligatoire de 250 à 350 euros pour que le chien choisi passe l’examen médical, soit stérilisé et vacciné conformément à son âge. Contactez aussi le refuge bien connu de la SPA de Colmar qui coopère avec la Confédération Nationale de Défense des Animaux afin de les aider à accomplir leur mission généreuse et humaine, qui consiste à retrouver de nouvelles familles pour les animaux blessés par la vie.

Quelles sont les avantages et les inconvénients de l’adoption d’un chien ?

Quelles sont les avantages et les inconvénients de l’adoption d’un chien ?
5 bonnes raisons d'adopter un chien
Évidemment, comme tout phénomène touchant votre mode de vie quotidienne, l’adoption d’un chien devient perturbante pour toute la famille. Vous devez donc étudier scrupuleusement les points forts et les points faibles de cette décision importante.

Quant aux côtés positifs, l’adoption d’un chien en a de nombreux. Le chien apporte le réconfort, la chaleur, l’amour inconditionnel, le support, de nouvelles émotions, tout en réduisant les inquiétudes et le stress dans votre famille. C’est une expérience enrichissante. De plus, avec le chiot dynamique, vous oublierez l’ennui, la dépression et la tristesse, de même que la plupart de vos maladies allergiques et immunitaires car dès son arrivée dans votre foyer, le niveau de votre activité quotidienne sera multiplié par deux au minimum. En outre, cette nouvelle rencontre vous apportera le sens des responsabilités et une nouvelle sensibilité très profonde. En effet, le dressage de votre nouveau compagnon signifie le sacrifice de la majeure partie de votre temps et beaucoup d’attention. Vos enfants et vous-même se sentirons plus sécurisés, étant sous la protection d’un chien vigilant, de même qu’ils apprendront à garder patience et à construire des relations amicales.

Quelles sont les avantages et les inconvénientsDans l’objectif de garder l’équilibre, nous pouvons dire que la procédure d’adoption d’un chien possède certains inconvénients. L’adoption demande d’organiser votre rythme de vie, de créer un cadre de vie confortable en assurant nourriture et promenades pour votre ami à quatre pattes. Vous devez être conscient que vous ne pourrez plus partir pour des périodes indéterminées sans demander à vos voisins de garder votre chien.

Quant à la question budgétaire, elle se pose d’elle-même car l’adoption vous offre une longue liste de dépenses, surtout en frais médicaux incontournables comme les vaccins, …. Comptez aussi les frais de nourriture, de vitamines, de médicaments, d’équipement pour le dressage et des accessoires pour le logement. Prévoyez également de libérer de l’espace indépendant pour votre futur habitant. Ainsi, prenez votre temps en adoptant un chien âgé, mature moralement et physiquement car la période de son adaptation dure plus longtemps, surtout s’il avait été traumatisé psychologiquement, mal nourrit, dressé de manière inappropriée, en développant son agressivité, ses craintes et son incrédulité envers toute personne.